Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Aller à la page d'accueil

.Le site de Jean-Pierre DEMERLIAT

Le site de Jean-Pierre DEMERLIAT

18 07 2014

LE BAL DES HYPOCRITES

D'après La Rochefoucauld, "l'hypocrisie est l'hommage que le vice rend à la vertu".

Lire la suite

16 07 2014

Les 5 parlementaires de la Haute-Vienne appellent l'attention de la Ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

Les cinq parlementaires de la Haute-Vienne appellent l'attention de la Ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur les inquiétudes qui pèsent encore, malgré des avancées, sur l'économie du transport dans la région.

Cliquez pour voir la lettre

27 06 2014

Lettre de remerciements aux militants socialistes

Cher(e) Camarade,

Céline et moi tenons à remercier celles et ceux qui nous ont fait confiance mercredi 18 juin dernier.

Comme je l'ai dit et écrit plusieurs fois, je n'avais aucun intérêt personnel, égoïste, à présenter ma candidature devant les militants. Simplement, je souhaitais pouvoir dire ce que je pensais de la situation dans laquelle nous nous trouvons, nous, Socialistes de ce département. Je l'ai fait.

Le combat pour la rénovation, la réorganisation de notre Fédération continuera car nombreuses et nombreux sont celles et ceux d'entre vous qui m'ont fait part de leur désir fort d'en finir avec les pratiques qui ont cours ici depuis plusieurs années.
A ce sujet, il est important que celles et ceux de nos camarades qui souhaitent un sursaut des Socialistes, notamment dans ce département, n'abandonnent pas notre Parti. Tant que celui-ci existe, et personne ne souhaite sa disparition, les actions utiles, indispensables, se mènent en en sein.

Mon âge, ma longévité dans le même mandat, (alors que je suis celui qui a le moins cumulé de toute sa vie politique et le premier a avoir pratiqué le non-cumul), expliquent en partie les résultats du 18 juin. Peut-être aussi les doux mots d'encouragements de mon illustre collègue ont-ils eu une petite influence ? Mais d'après ce que j'entends, c'est surtout à lui que cela n'a pas fait trop de bien... Chacun a apprécié son style délicat et ses paroles empreintes de poésie mais peut-être la mélodie a-t-elle été composée ailleurs...

Nous aurons certainement l'occasion d'en reparler.
Vous pourrez me retrouver sur mon site www.jp-demerliat.info (mais pas tous les jours...).

Bonnes vacances.
Bien amicalement.

16 06 2014

Interventions de Jean-Pierre Demerliat et Céline Puharré

Réunion de présentation des candidats socialistes aux sénatoriales le 16 juin 2014

Lire la suite

12 06 2014

Profession de foi de Jean-Pierre Demerliat et Céline Puharré

Vous trouverez ci-dessous la profession de foi de Jean-Pierre Demerliat et Céline Puharré pour la désignation, par les militants, des candidats socialistes à l'élection sénatoriale en Haute-Vienne.

Pour la consulter, cliquez ICI

28 04 2014

Lettre aux militants socialistes de la Haute-Vienne

Lors de l'assemblée générale de "réflexion" des militants, le 17 avril dernier, sur les résultats des élections municipales, je ne me suis pas exprimé sur le fond, d'abord parce que cela aurait été trop long mais aussi parce que, comme je l'ai indiqué, je souhaitais m'adresser à l'ensemble des militants de notre fédération. Le tsunami électoral qui vient de submerger les Socialistes en Haute-Vienne, avec la perte de Limoges mais aussi de Bellac et d'Aixe sur Vienne, parmi d'autres, bien que quelques succès aient été les bienvenus, doit nous amener à réfléchir sur les causes, les responsabilités et les solutions à apporter. Vous voudrez donc bien trouver ci-dessous un résumé de mes réflexions sur l'état de notre fédération.

Lire la suite

31 03 2014

COMMUNIQUE

L'ampleur du tsunami électoral qui a submergé le PS, lors des élections municipales, était difficilement prévisible, même si certains signes laissaient deviner que ce scrutin était très périlleux.

En effet, si le Président de la République et son gouvernement n'avaient pas d'autres choix politiques que ceux qui ont été mis en œuvre, nous savons bien que cela ne pouvait pas satisfaire l'ensemble de notre électorat, d'autant plus que l'on a rarement expliqué de manière simple et compréhensible la pertinence des choix effectués.

Mais la politique nationale, si elle a contribué à l'échec, n'est pas la seule responsable. D'autres facteurs ont participé à la déroute en Haute-Vienne. Chez nous, la correction est sévère : Limoges, Bellac, Aixe sur Vienne, Ambazac, Rilhac-Rancon figurent parmi les pertes les plus notables, même si des succès intéressants ont été les bienvenus.

A Limoges, si Alain Rodet, digne dans la défaite, à plusieurs reprises, de manière chevaleresque, a souhaité assumer la responsabilité de l'échec, cette position ne doit pas servir à masquer les erreurs dans la gouvernance de notre fédération. Il n'est pas le seul responsable.

Les Socialistes haut-viennois se doivent maintenant de réfléchir aux causes qui nous ont conduits à cet échec, d'autant plus que des signes annonciateurs étaient apparus dès les municipales de 2008, où plus de 20 000 de nos concitoyens ont perdu leurs maires socialistes au profit, le plus souvent, de nos adversaires, ou dans le meilleur des cas, de nos concurrents ; ce constat a été encore plus net lors des dernières cantonales ; j'y reviendrai le moment venu.

Il est urgent aujourd'hui qu'une réflexion en profondeur soit menée sur les raisons de ces échecs, leurs conséquences et les moyens d'y remédier.

Nos amis Socialistes sont nombreux, aguerris pour la plupart ; ils ont le droit d'être exigeants, ils ne veulent plus être privés de parole et de choix et ils doivent pouvoir s'exprimer en toute liberté.

Notre mouvement est à restructurer profondément.

Nous devons tous nous ressaisir, nous organiser pour être en mesure de regagner dans un avenir le plus proche possible le terrain perdu grâce à une réflexion de fond, une réflexion politique et également une réflexion stratégique.

Grâce à un travail de terrain, en nous appuyant sur notre force militante, nos élus et la plupart de nos responsables dont nous connaissons le sérieux, nous serons en mesure de retrouver les positions qui ont été celles des Socialistes jusqu'à présent.

Certains d'entre vous seront peut-être surpris par la franchise, peut-être la brutalité de mon propos mais dans les circonstances graves que nous vivons, l'heure n'est plus au déni, ni à l'acceptation béate mais à l'engagement de toutes et de tous.

03 03 2014

AMUSEMENTS INDECENTS…

Dans une de ses récentes "indiscrétions" du dimanche, le Populaire du Centre raconte que des "Socialistes" se sont "amusés" du fait que je salue François Hollande aux obsèques de notre ami René Teulade.

En ce qui me concerne, je ne suis pas allé à Argentat pour "m’amuser" ni me montrer comme certains et certaines, peu visibles, au moins politiquement, qui n’auraient même pas reconnu René si un jour ils l’avaient croisé, et dont celui-ci n’avait même jamais entendu parler…

Je m’étonne que de soi-disant adhérents du PS méconnaissent à ce point le fonctionnement du Parti au sein duquel ils prétendent militer. En effet, chez nous, au PS, on prend position lors des désignations, mais une fois un(e) camarade désigné(e), on fait tous bloc en sa faveur. C’est ce qu’ont fait tous les partisans des autres candidats à la primaire, et parfois de manière plus ostentatoire que moi, sinon plus sincère.

Pour la primaire, j’avais milité en faveur de Martine Aubry mais une fois François Hollande désigné, je l’ai soutenu, il était mon candidat et il est maintenant le Président de la République, le Président de tous les Français.
Je le soutiens d’autant plus qu’il traverse, avec son gouvernement, sa majorité, l’ensemble des Socialistes et de la gauche responsable, une passe difficile, comme j’ai toujours soutenu nos camarades qui ont été dans ce cas, sur le plan politique comme sur le plan personnel, et il me souvient d’au moins un épisode où je l’ai fait publiquement. J’ai même été le seul à m'engager de la sorte…


13 07 2007

Mentions légales

Editeur et Directeur de publication
Jean-Pierre DEMERLIAT
9, rue du Général Cérez
BP 294
87008 LIMOGES CEDEX
Téléphone : 05.55.79.20.64
Télécopie : 05.55.77.78.48
E-mail : jean-pierre.demerliat@wanadoo.fr

Hébergeur du site
SAS OVH
140 quai du Sartel, 59100 ROUBAIX
Tel : 0 899 701 761, Fax : 03 20 20 09 58
Courriel : support@ovh.com

Ce site utilise la technologie DOTCLEAR.

13 07 2007

Jean-Pierre DEMERLIAT



Sénateur de la Haute-Vienne
Maire Honoraire de Saint Martin le Vieux
Né le 8 mai 1943 à Saint Martin le Vieux (87)
Instituteur à la retraite

FONCTIONS ET RESPONSABILITES

A - EN HAUTE-VIENNE
- Sénateur de la Haute-Vienne (élu en septembre 1990, réélu en septembre 1995 et en septembre 2004)
- Maire Honoraire de Saint Martin le Vieux
- Secrétaire Général de l’Union Départementale des Elus Socialistes et Républicains de la Haute-Vienne (UDESR)
- Maire de Saint Martin le Vieux de 1977 à 2008
- Ancien Premier Secrétaire de la fédération socialiste de la Haute-Vienne (1986-1991 et 1996-2007)

B - AU SENAT
- Membre du bureau du groupe socialiste du Sénat
- Membre de la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la Nation
- Rapporteur spécial de la mission "provisions"
- Membre de la Délégation du Sénat à l’Assemblée Parlementaire de l’OTAN
- Membre du Conseil d’orientation de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES)

13 07 2007

Me contacter

Permanence parlementaire:
9, rue du Général Cérez
BP 294
87008 LIMOGES CEDEX
Téléphone : 05.55.79.20.64
Télécopie : 05.55.77.78.48
E-mail : jean-pierre.demerliat@wanadoo.fr

Administration